cd.rhinocrisy.org
Information

Connaître un arbre par ses fruits dans le taoïsme

Connaître un arbre par ses fruits dans le taoïsme


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Connaître un arbre par ses fruits dans le taoïsme

Vous êtes une religion, qui a

été pris pour une philosophie. je ne sais rien de toi

religion, mais je connais assez la nôtre pour me rendre très impatient

de celui-ci. N'est-il pas singulier que toutes les querelles et

les discussions sur le christianisme naissent de ce très faux

conception, et de ce seul point ? – « N'est-ce pas » et « Il

n'est pas." Mais il n'y a rien qui vaille la peine d'y répondre

controverse à ce sujet.

« Mais alors, les chrétiens sont

mal aussi. A quoi je réponds : "Mais tu as tort de

leur faisant tort, je dois, autant que quiconque, voir et

le reconnais, et je suis aussi prêt qu'un autre à corriger

les erreurs insensées dans lesquelles vous et eux êtes tombés.

Pourtant, faites mais observez, ce n'est pas la réponse à la dispute qui

fait le mal. Je regarde votre différend et je fais

demande pas si c'est vrai ou faux, je le regarde et je demande

moi-même s'il est probable que votre différend conduira à

la bonne conclusion. Mon seul souci en la matière est de

vous convaincre par des arguments. Ce sont vos locaux et votre

méthode d'argumentation que j'examine. C'est mon seul

affaires pour voir que vous ne confondez pas votre vérité avec votre

argument. Ce n'est pas la même chose que ma dispute avec

vos locaux. Mais vous voyez comme il est facile d'obtenir

dans une querelle sans fin sur le christianisme, une chose que je fais

ne souhaite pas faire, et je dois laisser à d'autres le soin de faire

ses querelles. Si je trouve qu'il n'y a pas d'argument de valeur réelle

être fait hors du christianisme, alors je me considérerai

quittez-le, mais je ne me dresserai ni contre lui, ni ne tomberai

loin de là, jusqu'à ce que cet argument me soit vu et présenté.

Vous pouvez me dire que mon entreprise est

pour ne pas discuter. Eh bien, qu'il en soit ainsi. je te dirai que

l'affaire de la philosophie n'est pas de discuter. Qui serait

mettre en concurrence avec la religion, pour les affaires de

la religion, telle que je la conçois, n'est pas de discuter. Si la philosophie

être mis en concurrence avec la religion, c'est uniquement parce

la religion a été un peu désordonnée, auquel cas, je

ne sera pas jaloux de la philosophie. La philosophie n'a

intérêt pour le désordre de la religion. Philosophie,

cependant, est également désordonné, et elle n'a pas de querelle avec

la maladie. Mais ce n'est que lorsqu'on voit que

la philosophie et la religion sont désordonnées, qu'un différend

sur leur compatibilité est possible. Ce désordre sera

sortir d'un mensonge, car c'est un argument par faux

conceptions sur lesquelles les philosophes se querellent dans la religion.

La philosophie et la religion n'ont, voyez-vous, aucune querelle. Et si

il faut dire que la religion et la philosophie sont sujettes à

erreur, ou à des états malades, et je peux parler de la

santé de l'entendement et des sens lorsqu'ils

sont désordonnés, pourquoi ne devrais-je pas le faire aussi quand j'ai un

état malade dans mes conceptions? C'est la même chose,

et moins je parle des rapports de la théologie à

philosophie, moins on m'en parlera. Pour moi

supposons que la théologie et la philosophie soient toutes deux désordonnées,

et je ne peux faire aucune enquête à leur sujet. Mais tant que je

ne demandez pas s'il y a une querelle entre la science

et la religion dont la Bible fait autorité, je

laisser cette affaire de religion à d'autres personnes, et

s'enquérir seulement s'il y a une querelle entre les

la religion et la philosophie dont cette Bible est la

autorité. La question qui m'intéresse est de savoir jusqu'où

religion de la Bible est d'aucune utilité ou autorité dans

philosophie. Je ne demande pas combien de croyances, ou combien

l'enseignement qu'il contient. La première chose à savoir est de savoir si

la religion de la Bible n'est pas toujours en guerre avec

la logique et les sciences de la Bible.

C'est une affaire très gênante, car

tu vois bien, faire semblant d'avoir une religion qui n'a pas

lien avec les sciences. Et même si tu pouvais faire

il suffirait de montrer que vos dogmes et votre

culte ne sont pas adaptés aux études et aux méthodes mêmes

qui ont conduit vos grands hommes à leurs résultats. Il y a un

bon nombre de philosophes, à l'heure actuelle, qui parlent de manière à avoir

peu d'occasions de prouver leur religion par leur savoir,

mais, comme il est, ils sont en grand danger de prouver le

opposé.

Socrate, chez Platon, ridiculisait

théologiens pour avoir affirmé que le pouvoir de la raison humaine

n'aurait rien à voir avec le gouvernement de l'âme.

Mais, dit-il, s'il en était ainsi, alors les dieux de la théologie

n'étaient pas des divinités, mais seulement des bêtes sauvages. Socrate était

juste, mais pas simplement juste, mais très utile. La vérité

il nous dit est que les prétentions de la théologie à cela

pouvoir surnaturel qu'il se crée, ne sont pas

vrai, et c'est un avertissement aux dogmes de la théologie. Ce

n'est pas nécessaire de les réfuter, ils peuvent exister, mais il

faut veiller à ce que leur vérité ne soit pas

dérive d'une perversion de la raison naturelle. Toutefois

avec les faits sur lesquels vous construisez votre système de théologie.

Une croyance révérencielle dans le système est bonne, si vous voulez,

mais ne nous efforçons pas d'en établir la vérité

des idées que nous avons naturellement de ce que

Les chrétiens enseignent. Ce n'est pas en référence aux faits

ils nous disent, ou même à la signification de ces faits, que

ils sont ici hors de notre contrôle. C'est en référence à

l'intelligence et la volonté qu'ils nous en donnent, et

cela, que nous puissions l'aider ou non,


Voir la vidéo: Leçon de vie ne jamais couper larbre qui donne des fruits


Commentaires:

  1. Eleazar

    J'ai vu… j'ai vu…. Tout est trop exagéré, mais cool)))

  2. Darien

    Je partage complètement votre opinion. Il me semble que c'est une très bonne idée. Complètement avec vous, je serai d'accord.

  3. Jorian

    Quel message drôle



Écrire un message